Le jeudi 23 juin, le préfet Michel Cadot et le gouvernement, après l’avoir joué en mode Maurice Papon (la dernière grande manifestation syndicale interdite l’a été sous les ordres de Maurice en 1962, et donna lieu à 9 morts du côté des manifestants) ont finalement choisi d’accorder aux syndicats le droit de défiler, autour du port de l’Arsenal, c’est-à-dire à l’intérieur d’une nasse géante.

Bien que la manifestation syndicale se soit déroulée sous une grosse pression policière, une manifestation sauvage fut organisée à Hotel de Ville à 14h30, une réussie à partir de Bastille pour aller vers la gare de Lyon et une autre à Ménilmontant dans la soirée, donnant lieu à la destruction de la façade du siège de la CFDT.

Autant dire que ce mardi 28 Juin, il sera nécessaire de montrer que nous n’avons pas peur de manifester et que nous ne nous laisserons pas intimider par le pouvoir politique.

Le Mouvement Inter Luttes Indépendant appelle ce mardi 28 Juin à manifester Place de la Nation à 14h00 en direction de Place d’Italie.

Nous manifestons quand nous voulons, où nous voulons !

Advertisements