La dernière date fût une surprise pour l’ensemble du mouvement. Des centaines de milliers de personnes ont pris la rue contre la loi travail et son monde. Un cortège de tête énorme, des pratiques hétérogènes, à l’image des gens qui le composent. Des jeunes et moins jeunes, des syndicalistes et des autonomes, des travailleurs et des chômeurs, mais une unité sans faille.

Pour beaucoup, le 14 juin était annoncé comme la « finale », c’est-à-dire la dernière date, mais la détermination des manifestants, les grèves qui n’en finissent plus et se multiplient, sont tant de choses qui maintiennent une pression et contribuent à poser un rapport de force nouveau.

Bientôt 4 mois de lutte, des rencontres partout, des groupes qui se sont constitués et se constituent encore, des actions nouvelles, des manifestations toujours plus massives, mais rien n’est fini. Ainsi, jeudi 23 juin, manifestons de nouveau à Paris et ailleurs, pour affirmer que nous ne voulons pas de la loi « travaille », ni du capitalisme et de son monde.

Départ à 14h de place de la Bastille – à confirmer.

N’hésitez pas à rejoindre les piquets de grève pour montrer votre solidarité avec les grévistes, préparer des actions, ou tout ce qui pourra aider à déborder l’ordre établi et s’en prendre à la sacro sainte économie.

Advertisements