Du 29 novembre au 12 décembre prochain, la ville de Paris accueille le sommet des Nations unies sur le changement climatique, ou COP 21. Six ans après la débâcle de Copenhague, alors que les dirigeants de la planète prétendent une nouvelle fois la sauver, nous ne resterons pas les bras croisés ! Pas question de s’imaginer faire pression sur eux : tout comme la « COP 3 » avait débouché en 1997 à Kyoto sur la mise en place des « marchés carbone », c’est-à-dire sur la marchandisation de la pollution atmosphérique, leurs remèdes sont pires que le mal. Ont-ils d’autres objectifs que celui de maintenir en vie un système destructeur sans remettre en cause sa logique ? : croissance illimitée, productivisme, privatisation des biens communs, solutions techniques délirantes de gestion des catastrophes… Pour qui prend au sérieux les questions écologiques et refuse de les séparer des autres questions politiques, ne vaut-il pas mieux dénoncer cette mascarade médiatique, nous réapproprier les enjeux du changement climatique et développer d’autres imaginaires ?

C’est pourquoi nous avons décidé d’organiser, du lundi 23 au vendredi 27 novembre, une semaine de discussions, de projections de films et d’initiatives à l’Université Paris 7. L’idée serait de mener ensemble, avec l’appui de chercheur-e-s mais aussi de personnes engagées dans les luttes actuelles, une réflexion critique sur l’écologie sous ses différents aspects : du réchauffement climatique à l’étalement urbain en passant par la malbouffe, ou la perte de contrôle de nos territoires ; sur les fausses solutions comme l’économie verte, le nucléaire ou les nouvelles technologies ; sur la créativité des luttes et d’expérimentations locales, dans le Grand Paris, à Notre-Dame-des-Landes, ou au sein des « coopératives intégrales »…

Par le jeu ou la fête, les discussions déborderont hors des amphis et parfois tard dans la nuit. Toute la semaine, sur l’esplanade, nous préparerons des repas en commun et animerons des espaces de débat et de créativité sur ces questions. Ce sera aussi l’occasion de nous organiser autour d’autres initiatives parisiennes : manifestations lycéennes du jeudi 26 et du vendredi 27 ; banquet pour l’arrivée du convoi des ZAD le samedi 28 à 14h à Denfert-Rochereau ; manifestation unitaire le dimanche 29. Ainsi que toutes celles qu’il nous reste à créer !

Quelques étudiant-e-s. L’événement.

Publicités